Croix-Rouge Burkinabè
CROIX-ROUGE BURKINABE
HUMANITE - IMPARTIALITE - NEUTRALITE - INDEPENDANCE - VOLONTARIAT - UNITE - UNIVERSALITE
Croix-Rouge Burkinabè
Navigation
.....................................
- Croix-Rouge Burkinabè
- Notre équipe
- Secourisme
- Actualité
- Mouvement International
- DIH
- Espace Volontariat
- Bulletin l’Humanitaire
- Avis de Récrutement
- Fonds communautaire de solidarité pour Enfants
- Domaines d’Intervention
- Menu haut
- Intranet
Nous soutenir

Soutenez
la Croix-Rouge Burkinabè

par vos contributions diverses
Compte BICIA-B
N° : 905306 1237001/94-CRB
ou
au Comité Local le plus proche

 

Adresse

CROIX-ROUGE BURKINABE
01 BP 4404 ou 340
Fax :00226 25 36 31 21
Tél : 00226 25 36 13 40
E-mail : croixrouge.bf@fasonet.bf
info@croixrougebf.org

Newsletter

Retrouvez-nous sur:

Prévention Ebola

« simulation pratique des Équipes d’Intervention Rapide des districts sanitaires au Burkina »

..........................................
...............................................................................
La Croix-Rouge intensifie sa réponse au Niger, alors que les conditions de santé se détériorent (communiqué)
mardi 17 avril 2018

Niamey/Nairobi/Genève, 17 Avril 2018 - Le nombre croissant de personnes fuyant les conflits et l’arrivée continue de milliers de migrants exercent une pression sur les établissements de santé publique du Niger, mettant de nombreuses familles en péril - y compris des dizaines de milliers d’enfants malnutris.
Plus de 400,000 personnes - dont quelque 160,000 enfants souffrant de malnutrition - ont aujourd’hui, besoin de services de santé d’urgence dans la région de Diffa au Niger.


« Les migrants vivant au Niger sont très vulnérables et ont besoin de beaucoup de soutien dans de nombreux domaines », a déclaré le Dr Fatoumata Nafo-Traoré, Directrice régionale pour l’Afrique de la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR). « Malheureusement, ils arrivent dans des régions pauvres où les communautés manquent presque de tout, augmentant ainsi le risque de tensions entre les populations locales et les migrants. Il est nécessaire de trouver un équilibre entre l’aide humanitaire apporté aux migrants et la réponse aux besoins des populations locales qui accueillent ces derniers au sein de leurs communautés ».
Le Niger est l’un des pays les plus pauvres du monde. L’Indice de développement humain le classe 187e sur 188 pays. la région de Diffa, située à l’extrême Est de ce pays de l’Afrique de l’Ouest, a connu au cours des cinq dernières années, une crise humanitaire complexe et sans précédent. Une violence récurrente est venue aggraver cette pauvreté, en obligeant des centaines de milliers de civils au déplacement. Beaucoup de personnes ont été forcées de fuir à plusieurs reprises et ont été laissées sans ressources ; la plupart, avec peu de biens et aucun moyen de subvenir à leurs besoins et à ceux de leurs familles.
Les défis humanitaires au Niger sont aggravés par le fait que le pays fait partie des principales routes migratoires pour des milliers d’Africains qui continuent de faire le périlleux voyage vers l’Europe, dans l’espoir d’une vie meilleure. L’afflux continu de migrants a exercé des pressions sur les établissements de santé, réduisant l’accès aux soins de santé primaires et les références sanitaires des personnes déplacées et des populations d’accueil.

En plus d’accueillir des milliers de migrants et de demandeurs d’asile des pays voisins, le Niger compte également des personnes déplacées internes. La situation s’est encore détériorée à cause des récentes sécheresses qui ont causé l’insécurité alimentaire.
« Le soutien nutritionnel, ainsi que les services de santé, d’eau et d’assainissement sont les besoins les plus urgents. La malnutrition dans la région de Diffa a atteint de graves niveaux d’urgence  », a déclaré Ali Bandiare, Président de la Croix-Rouge nigérienne.
La FICR lance un appel de 1,6 million de francs suisses pour renforcer l’action humanitaire de la Croix-Rouge nigérienne, afin de sauver des vies et de réduire les souffrances de dizaines de milliers de personnes. L’appel d’urgence permettra au personnel et aux volontaires de la Croix-Rouge de conduire des séances de sensibilisation, de dépistage et de référence de la malnutrition, de surveillance communautaire des maladies, et de fournir des services d’approvisionnement en eau et d’assainissement, ainsi que des services de santé maternelle et néonatale à plus de 43 000 personnes (plus de 6 100 familles) dans trois districts de la région de Diffa.


Pour plus d’informations, veuillez contacter :
A Nairobi : Euloge Ishimwe, +254 731 688 613, euloge.ishimwe@ifrc.org
A Genève : Laura Ngô-Fontaine, +41 79 570 4418, laura.ngofontaine@ifrc.org

A propos de la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR)
La Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR) est le plus grand réseau humanitaire au monde avec 190 Sociétés nationales membres, qui œuvrent pour sauver des vies et promouvoir la dignité partout dans le monde. www.ifrc.org - Facebook - Twitter - YouTube - Flickr.

...........................................................
| |

Croix-Rouge Burkinabè
mardi 17 juillet 2018
Nouvelles
.....................................

Pour le compte du projet « Protection des migrants au Centre, Hauts-Bassins, Centre-est, Est et Sahel  », la Croix-Rouge burkinabè recrute :
A/ 05 Assistants sociaux
CDD 19 mois
Lieu d’affectation : chef-lieu des 5 régions
Profil : BAC+2 en travail social (assistance sociale, éducation spécialisée)
Expérience dans l’accompagnement des personnes vulnérables
Dépôt des dossiers : au plus tard 30 juillet 2018 à 16h00 au siège de la Croix-Rouge burkinabè
NB : seuls les 20 premiers dossiers par région seront recevables

PDF - 1.5 Mo

Cliquer sur le fichier pdf pour plus d’informations

********

B/ 05 Psychologues
CDD 19 mois
Lieu d’affectation : chef-lieu des 5 régions
Profil : BAC+4 en psychologie (clinique ou sociale) + Expérience dans l’appui psycho social à des personnes et groupes vulnérables
Dépôt des dossiers : au plus tard 30 juillet 2018 à 16h00 au siège de la Croix-Rouge burkinabè
NB : seuls les 20 premiers dossiers par région seront recevables
Cliquer sur le fichier pdf pour plus d’informations

PDF - 1.5 Mo

Météo
Météo Ouagadougou
Liens Croix-Rrouge

- FICR
- CICR
- Croix-Rouge espagnole
- Croix-Rouge de Belgique
- Croix-Rouge monégasque
- Croix-Rouge Côte D’Ivoire
- Croix-Rouge luxembourgeoise
- Projet Protection de l’Enfance
- L’humanitaire

Les médias

- Aib
- Lepays
- Lefaso
- Sidwaya
- L’Opinion
- L’Observateur

Pharmacies de garde
Espace pub Croix-Rouge
Numéros utiles

Adresses & numéros utiles

A Ouagadougou
Pompiers
Tél. :18
Police Secours
Tél. : 17
Gendarmerie
Tél. : 226 50 30 62 71
Police aéroport
Tél. : 226 50 30 65 22
Hôpital Ambulance
Tél. : 226 50 30 66 43 / 44 / 45 - 226 50 30 60 74 ou 50 30 69 47 / 48

A Bobo Dioulasso
Pompiers
Tél. 20 97 00 18
Direction provinciale de la Police nationale
Tél. 20 97 32 22
Hôpital Sanon Sourou
Tél. 20 97 00 44 / 47
Ambulance-urgences
Tél. 20 97 01 43

Copyright Croix Rouge Burkinabè 2010