Croix-Rouge Burkinabè

Accueil > Actualité > Projet "BEN COM " : la Croix-Rouge Burkinabè outille les volontaires

Projet "BEN COM " : la Croix-Rouge Burkinabè outille les volontaires

vendredi 20 novembre 2015

La Croix-Rouge Burkinabè a organisé, dans le cadre du projet BEN COM, le jeudi 5 novembre 2015, à Ouagadougou, un atelier de formation des superviseurs de zone et des volontaires de la province du Kadiogo sur « la communication avec les bénéficiaires et l’engagement communautaire ». Ce projet est appuyé par la Fédération internationale des Sociétés de Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR), grâce à un financement de l’Union Européenne.

Toucher cinq millions de burkinabé et faire d’eux les solutions à leurs propres problèmes en cas d’urgence, c’est l’objectif visé par la Croix- Rouge burkinabè à travers son programme sur la communication avec les bénéficiaires, dénommé Projet « BEN COM ».
Pour ce faire, elle a initié, le jeudi 5 novembre dernier à Ouagadougou, un atelier de formation de ses points focaux et volontaires provinciaux. 72 heures durant, la quinzaine de participants dont 5 superviseurs de zone et 10 volontaires de la province du Kadiogo, prendront connaissance des tenants et aboutissants du Projet « BEN COM », ses étapes et ses missions.
Pour réussir cette formation, la FICR a dépêché une équipe d’experts, parmi lesquels Elizabeth-Laure NJIPWO qui a assuré l’essentiel de la session, aux côtés de l’équipe projet du Burkina Faso.Le présent projet se veut un élément clé de toute intervention humanitaire. Car, il s’agit d’un processus consistant à écouter et à informer ceux qui ont besoin d’assistance, surtout dans les situations d’urgence. C’est pourquoi, les participants devront, entre autres, comprendre l’engagement communautaire et comment aider les communautés à exprimer leurs besoins et faire partie de la solution à leurs problèmes. « Le projet met les communautés au cœur du dispositif pour corriger les imperfections des programmes précédents mis en œuvre par d’autres partenaires », a laissé entendre l’assistant au Chef du Projet « BEN COM », Ouabo Nombré, par ailleurs formateur. Pour le secrétaire général de la Croix- Rouge burkinabè, Lazare Zoungrana, cette formation répond au besoin d’une meilleure restructuration des actions de terrain. « De par le passé, les différents comités provinciaux de la Croix-Rouge étaient allés à eux-mêmes lors des campagnes de sensibilisation des populations sur certaines préoccupations humanitaires.Mais aujourd’hui, nous sommes en train de voir comment coordonner tout cela et faire en sorte que nous ayons des messages beaucoup plus harmonisés en direction de l’ensemble des communautés », a-t-il dit.

Le projet sur la communication avec les bénéficiaires et l’engagement communautaire, financé par l’Union Européenne à travers la FICR, couvre dix pays africains dont le Burkina Faso où il est exécuté dans 19 provinces de 8 régions. Il se fait dans les communautés où les messages de sensibilisation seuls ne suffisent plus à persuader les individus à changer de comportements, où les coutumes représentent une menace pour la santé et le développement. Le projet a pour but principal de contribuer à stopper la chaîne de transmission de la maladie à virus Ebola grâce à la mise en œuvre efficace d’activités de mobilisation sociale, d’engagement communauté et de communication avec les bénéficiaires.

Le BEN COM ambitionne toucher 5 millions de personnes au BF et 18 millions dans les pays où il est mis en œuvre. Une émission pilote en direct sur la Radio municipale de Ouagadougou, une remise des attestations ont sanctionné la formation.


Voir en ligne : projet-ben-com-la-croix-rouge